LUC SCHUITEN, vers une cité végétale

Cycle de conférences du CMAV

Conférence présentée par la Maison de l'Architecture Midi-Pyrénées

> 30 janvier 2014 à 19h, Salle du Senechal

L'Architecte

L'architecte visionnaire bruxellois, Luc Schuiten, estime que nous avons peut-être trop vite oublié que nous sommes avant tout des êtres biologiques installés sur une planète elle même vivante. A travers différentes  perspectives futuristes, l'auditoire sera immergé dans un monde cohérent et poétique, faisant appel à l'imaginaire. Il sera interpellé par les propositions originales présentées et les visions d'un avenir positif à travers la création d'une nouvelle relation entre l'homme et son environnement naturel. Ces représentations originales d'un futur s'inspirant de multiples écosystèmes sont étayées par la collaboration étroite que l'artiste entretient avec les biologistes de l'association de Biomimicry Europa.

 

« Vers une cité végétale » est le voyage d’une réflexion d’architecte sur des formes possibles d’habitat et de fonctionnement urbains futuristes, qui s’est élaborée dans le souci des réalités et des nécessités matérielles et intellectuelles du vivant. Libre de toute contrainte du développement imposé par le monde industriel, cette projection futuriste de notre environnement s’interroge sur nos modes de vie et transforme l’architecture traditionnelle.

PRESENTATION

Une vision de l'architecture :

 

Considéré comme un architecte visionnaire, il estime que nous avons peut-être trop vite oublié que nous sommes avant tout des êtres biologiques installés sur une planète elle-même vivante. À quoi ressemblera notre futur ?

En réponse à cette réflexion, il imagine des nouveaux lieux de vies, conçus à partir de l'observation de vastes écosystèmes tels que les massifs coralliens ou les forêts primaires.

À travers différentes perspectives futuristes, évoluant dans le temps, un monde cohérent et poétique, faisant appel à l'imaginaire se construit progressivement.

Il suggère des solutions pour les transports publics et individuels de demain, propose des formes d'habitat archiborescent réalisable immédiatement, et étudie le devenir des villes de Lyon, Bruxelles, et São Paulo à l'horizon 2100. Ces visions d'un avenir positif se déclinent à travers la création d'une nouvelle relation entre l'homme et son environnement naturel.

Luc Schuiten a choisi de communiquer ces concepts originaux par le mode d'expression picturale, car il permet de manière efficace de faire rentrer les gens instantanément dans son imaginaire.

Ces représentations originales d'un futur durable sont étayées par la collaboration étroite que l'artiste entretient avec les biologistes de l'association de Biomimicry Europa.

 

Créations marquantes :

 

Il s'est fait connaître par sa première construction « OREJONA » qu'il avait bâtie lui-même dans les bois, dans les environs de Bruxelles. La charpente de la maison était une structure en A, à laquelle on avait ajouté une petite avancée en verrière. Sur les toits, des capteurs solaires assuraient le chauffage. Une très belle verrière permettait de contempler le ciel. On trouvait déjà là un style très personnel : Luc dessinait chaque élément de la maison avec soin et les construisait lui-même ou avec son équipe de stagiaires.

Il se passionne pour l'archiborescence. Terme qu'il a inventé pour désigner l'architecture qui utilise principalement pour matériaux de construction toutes formes d’organismes vivants. Il délaisse peu à peu l'architecture pour se consacrer davantage au dessin et aux expositions qu'il organise.

Son père, Robert Schuiten, fut un architecte belge en vue dans les années 1950 et 1960.

 

Bande dessinée :

 

Il a réalisé la série Les Terres creuses avec son frère François Schuiten 

Carapaces (1981)

Zara (1985)

Nogegon (1990)

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Le CMAV

Outil mutualisé de diffusion, de rencontre et d'échanges sur les questions de l'architecture, de la ville et du territoire.

 

Ce lieu d'intérêt public est administré par l'AERA, le CAUE 31, l'ENSA Toulouse et la Maison de l'Architecture Midi-Pyrénées.

(+ d'infos)

Mécène du CMAV, pourquoi pas vous ?

Être mécène du Centre Méridional de l'Architecture et de la Ville c'est soutenir un projet culturel ambitieux, un projet original porté par quatre institutions soucieuses de rapprocher la culture architecturale du grand public (+ d'infos)

Les membres administrateurs

Actions, études et recherches autour de l'architecture
Actions, études et recherches autour de l'architecture
Conseil Architecture Urbanisme Environnement de la Haute-Garonne
Conseil Architecture Urbanisme Environnement de la Haute-Garonne
Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Toulouse
Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Toulouse
Maison de l'Architecture Midi-Pyrénées
Maison de l'Architecture Midi-Pyrénées

Le CMAV reçoit le soutien de :