Jaïpur, une ville rose en Inde

> du 17 mars au 4 juin 2005

Exposition réalisée et présentée par l'Ecole d'Architecture de Toulouse

Commissaire de l'exposition Rémi Papillault

En 1727, Jai Singh II, prince d’Amber, décida de construire une ville nouvelle dans la plaine non loin des montagnes où étaient établis depuis le XIIe siècle le palais et la ville fondés par ses ancêtres. Il commanda les plans à un prêtre bengali, Vydhiadara, qui composa un plan de ville à neuf quartiers réservés au commerce et à l’artisanat séparés par de larges avenues se coupant à angle droit.

 

Un nouveau type d'habitat est créé à Jaïpur. Des maisons à cour dites havelis prennent des formes très différentes qui vont de la maison urbaine ou suburbaine aux pièces disposées autour d'une simple cour jusqu'à de véritables petits palais composés sur plusieurs cours communicantes.

 

C'est dans cette ville planifiée, où les dimensions des voies, des îlots et des parcelles sont soigneusement calibrés, qu'une équipe de chercheurs enseignants et d'étudiants en architecture, dans le cadre du HAVELIES PROGRAMM, ont analysé le rapport spécifique qui existe entre les havelies et la forme urbaine.

 

 

Cette exposition propose une cinquantaine de panneaux comprenant des monographies, des plans et des photographies de la ville de Jaïpur dans le Rajastan en Inde et plus précisément les maisons à cour dites les havelis... Une présentation de quelques havelis qui montrent comment les modes de composition sont réglés sur un mode homothétique autour d’éléments constants organisés de façon axée : porche, passage, cour, tibara, escalier, coursive, chandni, appartement.

Des vidéos et différents objets (ustensiles, livres, tissus, statuettes etc…) complèteront l'exposition.

 

Organisateurs de l'exposition :

Rémi Papillault, commissaire de l’exposition, maître-assistant, Ecole d’Architecture de Toulouse (mandataire).

Sanjeev Vidyarthi, directeur de l’Aayaojan Architectural College Jaïpur,

Alain Borie, professeur d’architecture, Ecole D'architecture de Paris Malaquais.

Françoise Catalàa, professeur d’architecture, Ecole d'Architecture de Paris Malaquais.

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Le CMAV

Outil mutualisé de diffusion, de rencontre et d'échanges sur les questions de l'architecture, de la ville et du territoire.

 

Ce lieu d'intérêt public est administré par l'AERA, le CAUE 31, l'ENSA Toulouse et la Maison de l'Architecture Midi-Pyrénées.

(+ d'infos)

Mécène du CMAV, pourquoi pas vous ?

Être mécène du Centre Méridional de l'Architecture et de la Ville c'est soutenir un projet culturel ambitieux, un projet original porté par quatre institutions soucieuses de rapprocher la culture architecturale du grand public (+ d'infos)

Les membres administrateurs

Actions, études et recherches autour de l'architecture
Actions, études et recherches autour de l'architecture
Conseil Architecture Urbanisme Environnement de la Haute-Garonne
Conseil Architecture Urbanisme Environnement de la Haute-Garonne
Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Toulouse
Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Toulouse
Maison de l'Architecture Midi-Pyrénées
Maison de l'Architecture Midi-Pyrénées

Le CMAV reçoit le soutien de :