RUDY RICCIOTTI architecte, France

" Sans titre "

 

11 avril 2006 à 20h30, Salle du Sénéchal

 

RUDY RICCIOTTI

 

Ingénieur et architecte, Rudy Ricciotti pratique, dans les années 1980, une architecture hédoniste, revendiquant le plaisir de la forme, de l'espace, qui se détourne, au tournant des années 90, des apories formelles du néo-modernisme. Son travail se charge dès lors d'une radicalité critique qui s'actualisera dans le Stadium de Vitrolles (1994). Ce bunker suburbain en béton noir se dresse au milieu des coulées de bauxite, requalifiant une décharge. L'artiste du Land Art, Robert Smithson, invoquait la notion de "ruines à l'envers" pour cette nature post-industrielle. De même, architecture et paysage sont à Vitrolles entropiques, tout à la fois vitalistes et fracturés dans leur traversée sémantique. L'expressivité brute de ce monolithe, bloc isolé, concrétion minérale, est en même temps un paradoxe. Sa façade s'atomise en de multiples motifs rouges, qui irradient jour et nuit. L'imposition massive du bâtiment s'évide à l'intérieur dans des parois violemment extrudées. Les ressacs de lumière s'effilochent en filaires qui strient l'espace de leurs vibrations cinétiques. Forme et informe, opacité et trouées, compacité et soulèvements, ténèbres de la masse primitive et lumières télescopées, renvoient, dans leur alchimie brutale des contraires, à la poétique du Sublime, aux constructions spatiales suprématistes où la matière et le signe, l'obscur et l'illuminé ne font qu'un. Tout contribue ici à déjouer l'appréhension unitaire du bâtiment. L'architecture est d'emblée un signe hétérogène et paradoxal. La forme n'est pas irréductible, le beau et le laid ne sont pas des finalités, mais des processus opérationnels qui doivent ouvrir sur des champs hybrides d'appropriation du réel qui déboucheront sur une architecture que Ricciotti qualifie d'"impure". L'architecture comme artefact, conflagration de possibles prélevés dans le tissu composite du réel et dans celui, fictif, de la création artistique. L'apollinien et le dyonisiaque, le minimal et l'expressif confluent dans cette incise transgressive du territoire qu'est la Villa Lyprendi (Toulon), fenêtre étirée horizontalement sur trente-cinq mètres, entaille de transparence dans le paysage environnant. Souvent le regard ne s'ouvre sur l'extérieur qu'à travers des fentes qui laminent l'espace (Collège 600, St Ouen, 1997 ; Maisons EDF, 1999), comme pour exclure tout point de vue souverain sur le monde. Cette architecture de la faille, de l'obliquité du signe, de la résistance aux découpages catégoriels de l'espace, du refus des hiérarchies sclérosantes, qui promeut la polysémie de l'artifice et du factice (palmier mort et bleu de Vitrolles ou champ de coquelicots à St Ouen), est ainsi celle de la disponibilité du sens. Amateur et collectionneur d'art contemporain, Ricciotti revendique une esthétique de la pauvreté, du vulgaire, du "low-tech" comme matériau énergétique. Les voies conceptuelles qu'explore Ricciotti se donnent dans une tension entre optimisme et négativité ; la complexité du réel, - le métissage des cultures, la mixité des champs de parole et des comportements sociaux -, est inoculée à sa pensée de l'architecture. Fictionnelle, narrative, disruptive, l'architecture de Rudy Ricciotti réactive l'incohérence, tout en puisant dans le questionnement de l'art son opérativité critique.

 

L'architecte Rudy Ricciotti envisage l'architecture comme un acte politique fort, une résistance aux magouilles politiciennes, un combat contre ceux qui spéculent sur le dos de l'architecture et qu'on ne voit pas.

 

Rudy Ricciotti : Pourquoi on ne parle jamais des promoteurs et des pavilloneurs. Pourquoi on ne parle jamais de ces gens qui consomment du foncier, qui font aussi de la merde à tours de bras. Pourquoi on ne parle pas aussi des administrations territoriales qui programment ces centaines de ronds points catastrophiques qui défigurent le paysage français.

 

Alors que sa notoriété internationale aurait pu le pousser à s'installer à Paris, il reste à Bandol, là où l'extrémisme s'impose de plus en plus. En 90, le Stadium, salle de concert à Vitrolles ferme définitivement sous la pression du Front National.

 

Rudy Ricciotti : La mairie d'extrême droite a été cohérente avec sa propre folie. C'est en périphérie que les vraies questions se posent. C'est le silence des autres villes autours.

 

Les ennemis de Ricciotti sont multiples. Après les politiques c'est le tour aux professeurs d'architecture d'être la cible de ses coups de gueule.

 

Rudy Ricciotti : Je trouve ça scandaleux qu'on fasse travailler les étudiants en école d'architecture sur le nomadisme mais qu'est-ce que c'est le nomadisme? C'est la précarité. On se fout de la gueule de qui ? Vas-y toi dans les maisons en carton et plastique. Non mais c'est un scandale ce truc. Enseignant de merde.

 

Sa personnalité débordante et son goût pour la provocation l'exclus pendant plus de 20 ans des commandes publiques. Il donne sa définition de l'architecte.

 

Rudy Ricciotti : Même si tu as du ventre et même s'il y a de la tête ça ne suffit pas. Il manque une troisième donnée : il faut du cœur et oui … il faut aimer." (Rudy Ricciotti, architecte)

 

Ricciotti a fait de la maison individuelle une marque de fabrique. Il transforme une vieille maison du XIX ème siècle et s'inspire des blockhaus de la seconde guerre mondiale ou profite d'un point de vue unique sur Toulon pour construire une barre de verre à flanc de montagne.

 

Rudy Ricciotti : Cette maison là, celle de l'officier de marine qui a été publiée dans le monde entier maintenant, cette maison est en agglomérés empilés. C'est un acte technique simple pour un coup de production simple pour permettre à un client de vivre comme un prince, ouais, dans un palais. J'ai rêvé de faire de sa maison un palais.

 

Rudy Ricciotti vient de remporter le concours du musée des civilisations d'Europe et de Méditerranée pour Marseille, un immense cube recouvert d'une mantille de béton inspirée du camouflage militaire. Malgré sont tempérament au vitriol, Ricciotti n'oublie jamais d'être poète.

 

Reportage : J. Cassou / J.P. Duchêne / S. Fargeot / K. Mamoum

 

Rudy Ricciotti en six dates :

 

1952 Naissance à Alger.

1980 Diplôme d'architecture à Marseille.

1994 Stadium à Vitrolles.

1996 Philharmonie à Potsdam (Allemagne).

1999 Passerelle de la Paix à Séoul.

2002 Villa Navarra au Muy (Var).

 

Exposition :

 

Rudi Ricciotti. Un architecte provençal

jusqu'au 11 avril 2004

Villa Noailles

Montée de Noailles

83400 Hyères

 

Livre :

 

Rudy Ricciotti

de Paul Ardenne

Ante Prima/Birkhaüser

Bilingue français-anglais

291 pages

 

Rudy Ricciotti est né en 1952. Diplômé de l’Ecole d’Ingénieurs de Genève, Architecte ETSG en 1975 puis Architecte DPLG diplômé de l’Ecole d’Architecture de Marseille en 1980, Rudy Ricciotti crée sa propre agence, à Bandol, dès l’obtention de son diplôme.

Il est également architecte conseil du CAUE des Bouches-du-Rhône depuis 1988, de la MIQCP depuis 1993 et du Ministère de l’équipement depuis 1994.

Ses principales réalisations sont la restructuration de l’abbaye de Montmajour, la réalisation du Centre national de chorégraphie d’Aix-en-Provence, du Philharmonique de Postdam (Allemagne), du théâtre et de la salle de rock de Sélestat, de la salle de rock Stadium de Vitrolles, la reconstruction du grand hall de la faculté des sciences de Luminy...

Les principaux concours auxquels il a participé sont les suivants : Centre de design Peugeot-Citroën à Vélizy, Musée des arts premiers au Quai Branly (Paris), gare maritime de Marseille, Ecole des arts décoratifs (Strasbourg), siège social d’Arte (Strasbourg), Musée d’archéologie de Lons-le-Saulnier, MUCEM Marseille.

 

En 1993, le livre "Le Rouge et le Noir" de Christian Poitevin et du CAUE 13. En 1998, il publie "Pièces à Conviction - Les interviews vitriol d’un Sudiste" aux éditions Sens & Tonka. En 2003, sortie du livre "Codex" de Paul Ardenne sur Rudy Ricciotti, aux éditions Birkhauser.

Rudy Ricciotti sera présent dans NumériCités le 21 septembre, l’après-midi (sous réserve).

 

la conférence Rudy Ricciotti

Agence Ricciotti Architecte, Bandol (F)

Architecte du Musée des Civilisations Euro-méditerranéennes à Marseille, du Département des Arts Islamiques au Musée du Louvre à Paris & lauréat du Palais des Festivals de Venise.

Rudy Ricciotti, né le 22 août 1952 à Alger, Architecte et ingénieur, ayant étudié à Marseille et à Genève, il est installé aujourd’hui à Bandol, (Marseille). Il aime rappeler son origine modeste d’une famille de maçons italiens. « Mon père était dans le bâtiment, fils de maçon qui a fini conducteur de travaux. Je suis issu d’une culture du bâtiment, comme tous les ritals de toute façon. On est élevé dans le béton. » « Loin des écoles et des utopies, l’auteur du Stadium de Vitrolles, du Nikolaïsaal Concert hall de Postdam, de la Passerelle de la Paix à Séoul et du futur Mucem de Marseille (entre autres) poursuit son parcours intransigeant et singulier. Dans son agence bandolaise, tel Ulysse en transit à Ithaque, Rudy Ricciotti élabore ses talentueux attentats contre conformisme, faisant surgir du réel, comme autant d’ardents manifestes, des bâtiments superbes et radicaux.

Il vient de remporter les concours pour la création du Palais des festivals à Venise (en équipe avec le bureau italien 5+1), et pour l’aménagement du département des Arts de l’Islam du Musée du Louvre à Paris ( avec l’architecte Mario Bellini) et n’a pas fini de nous étonner ».

 

 

 

Retour à cycle de conférences AERA/CAUE


Le CMAV

Outil mutualisé de diffusion, de rencontre et d'échanges sur les questions de l'architecture, de la ville et du territoire.

 

Ce lieu d'intérêt public est administré par l'AERA, le CAUE 31, l'ENSA Toulouse et la Maison de l'Architecture Midi-Pyrénées.

(+ d'infos)

Mécène du CMAV, pourquoi pas vous ?

Être mécène du Centre Méridional de l'Architecture et de la Ville c'est soutenir un projet culturel ambitieux, un projet original porté par quatre institutions soucieuses de rapprocher la culture architecturale du grand public (+ d'infos)

Les membres administrateurs

Actions, études et recherches autour de l'architecture
Actions, études et recherches autour de l'architecture
Conseil Architecture Urbanisme Environnement de la Haute-Garonne
Conseil Architecture Urbanisme Environnement de la Haute-Garonne
Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Toulouse
Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Toulouse
Maison de l'Architecture Midi-Pyrénées
Maison de l'Architecture Midi-Pyrénées

Le CMAV reçoit le soutien de :