«Degrés anonymes», installation photographique de Guillaume Beinat

Exposition proposée par la Maison de l'Architecture Midi-Pyrénées

> du 26 juin au 26 juillet 2014

 

Exposition présentée en deux lieux :

du 25.06 au 24.07.2014 à L’îlot 45 / Maison de l’architecture Midi-Pyrénées

> vernissage le 24.06.2014 à 19h00

du 26.06 au 26.07.2014 au Centre Méridional de l’Architecture et de la Ville

> évenement le 26.06.2014 à 19h00 (contenu à préciser)

 

 

Fasciné par la banalité, l'uniformité, le « commun », le travail de Guillaume Beinat se construit autour de ses déplacements physiques dans de nombreuses métropoles. Si rendre compte d’une réalité sensible du monde est son intention, c’est dans la perception de l’espace et son rapport physique à celui-ci que « Degrés anonymes » se dessine. L'installation qui en ressort donne les bases d’un relevé radical sur l'uniformisation des espaces urbains et sa temporalité.  

 

 

Pour des raisons liées à la concentration urbaine, mais aussi aux risques sismiques, la ville de Tokyo est pourvue  d'un ensemble de réseaux, coursives, escaliers, aménagés à l'extérieur. La série présentée est une observation photographique de nuit menée dans la métropole japonaise, entre autre. Elle pose un regard systématique sur l'espace urbain et plus précisément sur les espaces de transitions comme l'escalier ou le passage. Au cours de mes pérégrinations nocturnes s'est imposé à moi la sensation d'uniformité, dans son sens le plus universel.

Fasciné par ces articulations à la fois guide et témoin involontaire de mes déplacements, j'ai tenu à les mettre en perspective en recherchant l'espace et la structure de l'image aperçue. La rigueur du cadrage vient dans ce sens appuyer le caractère ordonné, univoque et austère de ces volumes aux proportions idéales, optimisés à l'extrême. Les espaces transitionnels générés par ces réseaux communicants composent un canevas qui m'amène alors à témoigner de la corrélation autant que de l'indifférenciation entre espaces urbains publics et privés. Ces issues, pour la plupart résidentielles, pouvant être définies par une double dialectique intégration/segmentation, semblent être dans le même temps le miroir de nos existences anonymes.

 

« Voyage d’études au Japon – avril 2014 », photographies de Pascal et Odile Servin – architectes

 

Du 26 juin au 26 juillet 2014

 

Parallèlement à l'exposition « Degrés anonymes », Pascal et Odile Servin, architectes, vous proposent de découvrir, par le biais de photographies, le voyage qu’ils ont effectué au Japon en avril 2014. Le dessein de cette invitation à l’évasion et à la découverte de l’architecture nippone est de partager avec le visiteur l’« expérience japonaise » des deux architectes.

communiqué de presse.pdf
Document Adobe Acrobat 630.3 KB

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Le CMAV

Outil mutualisé de diffusion, de rencontre et d'échanges sur les questions de l'architecture, de la ville et du territoire.

 

Ce lieu d'intérêt public est administré par l'AERA, le CAUE 31, l'ENSA Toulouse et la Maison de l'Architecture Midi-Pyrénées.

(+ d'infos)

Mécène du CMAV, pourquoi pas vous ?

Être mécène du Centre Méridional de l'Architecture et de la Ville c'est soutenir un projet culturel ambitieux, un projet original porté par quatre institutions soucieuses de rapprocher la culture architecturale du grand public (+ d'infos)

Les membres administrateurs

Actions, études et recherches autour de l'architecture
Actions, études et recherches autour de l'architecture
Conseil Architecture Urbanisme Environnement de la Haute-Garonne
Conseil Architecture Urbanisme Environnement de la Haute-Garonne
Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Toulouse
Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Toulouse
Maison de l'Architecture Midi-Pyrénées
Maison de l'Architecture Midi-Pyrénées

Le CMAV reçoit le soutien de :